AIEA  Iran  Corée du Nord  Syrie  Nucléaire civil  Birmanie  Israel  Minorités religieuses  Minorités sexuelles  Minorités dites "visibles"  Roms   Minorités linguistiques  Minorités ethniques  Les familles  Le travail  L’argent  La Justice et les hors-la-loi  La mémoire  Le "vivre ensemble"  Extrémisme et religion  Partis politiques et populismes  Corporations  Milices  Oecuménisme  Education  Fondamentalisme  Innovations  Conservation  Pollution  Transpirer  Admirer  Réfléchir  

You need to upgrade your Flash Player

mises à jour

Pour l’instant, ce site n’est plus mis à jour régulièrement.


Vienne : la gauche gagne son duel contre l’extrême droite

La mobilisation, dimanche, devrait empêcher le FPÖ de s’emparer de la capitale autrichienne.
A l’annonce des résultats, les militants du parti social-démocrate autrichien (SPÖ) ont explosé de joie. Regroupés dans leur QG de campagne, ils en ont, pour certains, les larmes aux yeux : la gauche a réussi à remobiliser ses électeurs. Alors que plus de 10 000 migrants sont encore entrés en Autriche ce week-end et que le climat de la peur régnait, elle frôle ce dimanche les 40% aux municipales de Vienne, loin (...)

Vienne la rouge perd Simmering

Le parti d’extrême droite autrichien FPÖ, bien placé pour les municipales de dimanche, profite du rejet des migrants dans les milieux populaires.
C’est jour de fête, dans le quartier périphérique de Simmering. A la sortie du métro, le FPÖ tient meeting et distribue des ballons aux enfants. Les haut-parleurs crachent la musique entrainante de Werner Otti, une star locale de la variété. Tout le monde a le sourire. Selon les sondages, le parti d’extrême droite et son leader, Heinz-Christian Strache, (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...
Jörg Haider et l’argent libyen
Ex-dirigeant du parti populiste autrichien BZÖ, Stefan Petzner a publié il y a peu un livre étonnant dans lequel il s’épanche sur sa relation avec Jörg Haider, leader d’extrême-droite mort il y a sept ans dans un accident de voiture. « Exactement comme d’autres hommes politiques européens », ce leader d’extrême-droite aurait reçu de l’argent de la part de Mouammar Kadhafi. "A chacune des visites de Haider, le dictateur libyen lui a offert entre 150 000 et 200 000 Dollars en cash", dépensés ensuite en (...) Lire la suite


Réfugiés en Croatie : la misère ne s’oppose pas à la misère
Aux croisements des voies slovènes, hongroises et autrichiennes, les Syriens sont accueillis dans des villages, souvent pauvres, où ils cherchent un passage vers Schengen.
Le soleil brille faiblement sur les collines croates. Un réfugié syrien sort du train qui relie après une heure de route Zagreb, la capitale, à Harmica, un petit village de 200 habitants collé à la Slovénie. Le trentenaire voyage seul. Il ne parle que l’arabe et ne veut pas donner son nom. Il dit venir d’Alep, où sa femme et ses (...) Lire la suite


« Je serai bien mieux en Autriche »
Dans un camp autrichien de réfugiés à proximité de la frontière slovène, la France ne fait pas rêver Afghans, Irakiens et Syriens.
Sur la route qui les mène à l’Europe occidentale, rares sont les migrants à vouloir gagner la France au plus vite. Dans un camp de fortune, installé depuis trois jours sous la verrière d’une ancienne jardinerie désaffectée, à une demi-heure de la frontière slovène, les familles de Syriens se mêlent aux jeunes Afghans et aux Irakiens, le temps de reprendre des forces. La majorité (...) Lire la suite


Migrants : le travail de la Croix-Rouge entravé par le chaos politique
L’absence de communication entre les autorités hongroises et autrichiennes complique le travail de la Croix-Rouge. Exemple au poste-frontière de Heiligenkreuz-am-Lefnitztal, au sud-est de l’Autriche, dans la région du Burgenland, dirigée par une coalition entre la gauche (SPÖ) et l’extrême droite (FPÖ). Selon certains bénévoles, tout repose pratiquement sur leur bonne volonté et ils regrettent qu’aucune décision n’ait encore été prise au niveau européen.
La Croix-Rouge autrichienne nettoie le camp qui (...) Lire la suite


Plus de 20 000 réfugiés sont arrivés en Autriche ce week-end
La Croatie et la Hongrie ont fini par organiser le transfert vers l’Autriche des milliers de migrants bloqués chez eux.
Depuis plusieurs jours, ils étaient coincés dans un no man’s land balkanique dont ils voulaient s’extraire. Coûte que coûte, ils désiraient poursuivre leur route, vers l’Ouest de l’Europe. Et finalement samedi soir, Zagreb a affrété des bus. Les autorités croates ont conduit des milliers de réfugiés vers la Hongrie pourtant barricadée. Qui par miracle, malgré les barbelés et les discours (...) Lire la suite


A Salzbourg, salle d’attente des réfugiés vers l’Allemagne
La gare de la ville autrichienne a vu passer 2 200 migrants lundi, dans une atmosphère assez électrique.
Dans la gare de Salzbourg, en sortant du train venant de Vienne, l’ingénieur syrien Ibrahim al-Naser, père de six filles et d’un garçon, constate lundi une grande pagaille. Des centaines de migrants, impatients de rejoindre leur pays de destination, jouent des coudes, devant un cordon de police. L’accès au quai est pris d’assaut : après des heures d’attente, un Railjet de la compagnie autrichienne (...) Lire la suite


En Autriche, les réfugiés coincés à la frontière
Après le revirement allemand, les migrants ont peur d’être pris au piège.
Conséquence immédiate de la suspension, dimanche, du trafic ferroviaire entre l’Autriche et l’Allemagne, la situation était devenue précaire lundi dans le pays alpin, qui subit de plein fouet les décisions prises à Budapest et Berlin. Dans la gare centrale de Vienne, avant un progressif retour à la normale, des milliers de Syriens ont peur de ne plus pouvoir passer en Allemagne.
C’est le cas d’Ouala Ghanam, qui vient de Damas. (...) Lire la suite


Dans le train Vienne-Munich, voyage entre espoirs et inquiétudes
Des centaines de migrants tentaient d’arriver à Munich encore ce lundi 14 septembre, en espérant que les gardes-frontières allemands les laisseraient passer. Dans le train, une famille syrienne qui a fuit le groupe Etat islamique et n’imagine plus pouvoir aller ailleurs qu’en Allemagne.
Dès qu’elle a su que les frontières allemandes se refermaient, la famille al-Naser a sauté dans le premier train pour l’Allemagne. Sara a 14 ans. Elle a fui l’organisation Etat islamique avec son père, son petit (...) Lire la suite


Libye : les intrigantes affaires d’un ancien ministre de Kadhafi en Europe
L’homme tenait les cordons de la bourse du colonel Kadhafi. Il avait été son ministre du Pétrole. Il y a trois ans, après la révolution libyenne, il a été retrouvé mort à Vienne, en Autriche, noyé dans le Danube. Mais Choukri Ghanem a désormais des ennuis judiciaires post-mortem. La justice, dans plusieurs pays, s’intéresse aux petites affaires européennes de ce fidèle de l’ancien dictateur. Il avait en effet beaucoup d’amis en Europe, avec lesquels il faisait du business.
Choukri Ghanem avait son domicile (...) Lire la suite


Migrants : la route s’arrête à Vienne
Après avoir largement ouvert ses portes à des dizaines de milliers de réfugiés, l’Allemagne frôle la saturation et rétablit les contrôles à ses frontières. Vent de panique sur la route des Balkans et par exemple à la gare de Vienne en Autriche. Reportage.
Conséquence immédiate de la suspension du trafic ferroviaire entre l’Autriche et l’Allemagne et du rétablissement des contrôles aux frontières germano-autrichiennes, des milliers de migrants sont désormais coincés en transit dans les gares de la capitale (...) Lire la suite


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...